À PROPOS DE NOUS

L'histoire de notre collectif

La Rivière qui Marche revendique depuis ses débuts en 2010 des créations où se mêlent textes, mouvement et musique. Grâce à l’engagement important du corps de l’artiste, le collectif prône une approche sensible d’ordre plutôt émotionnel. 

 Le collectif est porté par les artistes Suzanne Cloutier et Caroline Chaudré, il débute par des performances, des lectures théâtralisées dans le cadre de temps forts : au musée des Beaux-Arts, bibliothèques, médiathèque, Villa Douce…, à Reims et dans sa région. Le soutien de ces structures est non négligeable car reconduit lors de plusieurs événements, et au fil du temps, a vu un public toujours plus nombreux et fidèle. 

Ce sont les multiples facettes de la compagnie qui séduisent et permettent de varier les propositions, d’un spectacle plus théâtral à un spectacle plus chorégraphié, immobile ou déambulatoire. 

Le collectif s’enrichit de ses rencontres artistiques : la famille Claudel lui a accordé sa confiance pour créer une lecture en mouvement autour de Paul et de sa soeur Camille. Plusieurs performances ont vu le jour, avec la plasticienne Armelle Blary et actuellement avec Laure Guelle. Clémentine Treu a conçu la scénographie du spectacle « FILs ». 

Les créations : la compagnie crée en 2012 une pièce jeune public à partir du livre de l'artiste rémoise Emilie Vast  KOROKORO  toujours en diffusion. Cette pièce a pu voir le jour grâce au soutien technique et administratif de St Ex, culture numérique. Les artistes du collectif y furent accueillis pendant plusieurs mois, au cours desquels eurent lieu une résidence et un PAG en lien avec le spectacle. Ce parrainage s’est poursuivi avec la création du spectacle « FILs », sur des périodes de résidence pour développer, au-delà du travail de plateau, un programme de Réalité Augmentée permettant au spectateur de visionner sur tablette des éléments graphiques enrichissant la lecture de la pièce. 

En 2018, le collectif propose à l’auteur Pascal Adam d’écrire un texte où il est question de la perte d’identité, et de le mettre en scène. Cette pièce, jeune public, qui mêle théâtre, mouvement et création sonore, intitulée « L’inconnue, mémoires de la maison chue » a été créée en décembre de cette même année à Saint – Ex, culture numérique. Elle sera reprise au cours de l’année 2019. 

Parallèlement aux spectacles, les artistes de La Rivière qui Marche dirigent des ateliers de recherches sur l’implication du mouvement dans le jeu théâtral. Ils s’investissent aussi sur le territoire à travers divers projets de création avec des personnes handicapées, dans les Maisons de Quartiers rémoises, en milieu rural, et en milieu scolaire, tant avec les tout-petits de maternelles qu’au lycée. Par exemple autour de «FILs » s’est mis en place un partenariat avec un collège de Châlons en Champagne, dans le cadre du dispositif Collèges en scène, initié par le département de la Marne; qui a donné naissance à un spectacle déambulatoire mêlant théâtre, arts plastiques, musique et Réalité Augmentée. 

Le collectif est soutenu par le ministère de la culture DRAC, la région Grand-Est, le département de la Marne et la Ville de Reims.

 

©2019 by collectif artistique La Rivière qui Marche. Reims